Carl Schmitt, penseur de l’État: Genčse d’une doctrine PDF

Friedrich « a initié une série de projets qui ont réuni le monde universitaire, le gouvernement américain et la philanthropie, une coopération qui a transformé les universités américaines en un organe de l’Etat démocratique » (46).


ISBN: B00DTRR8AQ.

Nom des pages: 295.

Télécharger Carl Schmitt, penseur de l’État: Genčse d’une doctrine gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

La doctrine de l’Etat de Carl Schmitt, souvent délaissée au profit d’autres facettes de son oeuvre, constitue pourtant le lieu où s’incarnent ses théories du politique et de la Constitution. Le juriste allemand y consigne les bouleversements institutionnels traversés par l’Allemagne au 20e siècle. En 1914, il pense encore l’Etat dans sa conformité à la légalité, alors qu’à la chute de l’Empire, il ne considère les organes étatiques que dans leur usage de la décision et leur aptitude à affronter les situations d’exception.Dans une perspective inédite, à partir d’une étude systématique de ses écrits relatifs à l’Etat, cet ouvrage relie la théologie politique de Schmitt, son anti-individualisme, comme sa définition singulière du politique, à ses propositions de refonte des institutions.La reconstitution de sa doctrine de l’Etat éclaire d’un jour nouveau l’affrontement entre ses partisans et ses adversaires et explique, malgré les compromissions avérées de Carl Schmitt avec le nazisme, la persistance de sa pensée dans la vie intellectuelle après Nuremberg.

Strauss fait ainsi le geste apparemment immoral de révéler Maimonides. Il n’y a ici aucun obstacle à l’industrialisme: pas de travailleurs et pas de révolutions. Les unités ne devraient être organisées selon le type que dans la mesure imposée par les exigences en matière de formation, d’administration et de logistique.

Comme la situation change continuellement, nous sommes obligés d’improviser encore et encore jusqu’à ce que finalement nos actions aient peu ou pas de ressemblance avec le schéma original. Il convient cependant de se demander si ces conséquences tragiques et ces contradictions étaient simplement un «dommage collatéral» ou si elles vont au cœur de la notion de démocratie que ces figures d’émigrés ont en commun. La qdr 2006 affirme que la longue guerre sera finalement gagnée grâce à la «communication stratégique». Le problème? Quand il s’agit de communication stratégique, les amateurs parlent de «messages», les professionnels parlent de «récits» – et il y a beaucoup trop d’amateurs dans la communication stratégique aujourd’hui. Les individus rarement – si jamais, à moins qu’ils aient été divinement inspirés – ont plus qu’une influence mineure sur les forces écrasantes de l’histoire.