Discours de la servitude volontaire PDF

L’historien LaWanda Cox a écrit: «En 1854, Lincoln déclara que s’il avait le pouvoir, il libérerait les esclaves, mais serait incapable de savoir quelle serait la prochaine étape à franchir.


ISBN: B00ZO775KC.

Nom des pages: 123.

Télécharger Discours de la servitude volontaire gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le Discours de la servitude volontaire par Étienne de la Boétie

Le Discours de la servitude volontaire est le produit d’une utopie,

mais d’une utopie grande et noble. À chaque page s’exhale le plus
pur et le plus sincère amour de l’humanité.

Rien de plus hardi, mais aussi rien de plus honnête n’a été écrit
« à l’honneur de la liberté contre les tyrans », que ce petit traité
qu’on prendrait, selon la belle expression de Villemain, « pour un
manuscrit antique trouvé dans les ruines de Rome, sous la statue
brisée du plus jeune des Gracques ».

Tout y est antique, en effet : la forme, l’inspiration, les pensées.
La forme est de cette beauté sobre, aux lignes nettes et pures qui
caractérisent l’art de la Grèce.

Au dire de Montaigne, c’est une lecture de Plutarque qui inspira
cette amplification oratoire, et les sentiments en sont si austères
que nul penseur ancien ne les désavouerait.

La passion qui y domine est cet amour ardent de la liberté qui fait
parfois les Harmodius et les Thraséas, mais tempéré, ici, par le
respect de la justice et on y retrouve ce culte de la fraternité qui
honorait la morale stoïcienne.

Suivant La Boétie, la nature ne nous a faits inégaux « qu’afin de
nous entreconnoistre tous pour compaignons, ou plustost pour frères ».

Sublime illusion, dont sont capables seules les âmes délicates, et qui
confond dans un même élan l’égalité et la charité !

Je ne lui demande pas tant d’audace; qu’il préfère la misère de la vie à l’espoir incertain de vivre à sa guise. Il a libéré le maître aussi bien que l’esclave d’une relation qui a fait tort et a affaibli les deux. Nos rois ont toujours été si généreux en temps de paix et si vaillants en temps de guerre, qu’ils ne semblent pas avoir été créés par la nature comme beaucoup d’autres, mais avant même d’avoir été désignés par le Dieu Tout-Puissant pour le gouvernement et la préservation de ce royaume.

Ils avaient des langues. Ils avaient de la culture. Et beaucoup ont résisté au mieux à leur asservissement et à leur assimilation. Ici, le motif se trouve dans l’esclavage et la rage pour son extension. Pendant ces années d’étude il s’est imprégné aussi dans les classiques pour que. Combien étaient au courant de l’effort pour que la Cour décide comme elle est impossible à dire.