Fanny Hill : les mémoires d’une fille de joie – première lettre PDF

L’année suivante, une traduction en anglais, en deux volumes, intitulée Green Girls, également crédité à «Fuckwell», fut imprimée à Paris pour l’éditeur londonien Leonard Smithers et son partenaire français «Duringe».


ISBN: 2266168339.

Nom des pages: 254.

Télécharger Fanny Hill : les mémoires d’une fille de joie – première lettre gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

John Cleland
1707-1789

Fanny Hill – Les mémoires d’une fille de joie
The Memoirs of a Woman of Pleasure

PREMIERE LETTRE,
traduite et annotée par Charles Barrière

Fanny Hill ou Les mémoires d’une fille de joie, chef-d’oeuvre de la littérature érotique du XVIIIème siècle, est composé de deux longues lettres, dépeignant les moeurs anglaises de l’époque. Le texte présenté ici est la première d’entre elles. L’héroïne y raconte sa vie. C’est le livre de l’immoralité récompensée : après des années de débauche et de libertinage, Fanny Hill devient riche et rencontre l’amour.

– John Cleland écrivit Fanny Hill en prison, où il avait été envoyé pour dettes. Après la publication de l’ouvrage, Cleland, l’éditeur et l’imprimeur furent arrêtés et envoyés derrière les barreaux. L’ouvrage ne sera plus publié légalement pendant plus d’un siècle.

La série BILINGUE propose :
– une traduction fidèle et intégrale, accompagnée de nombreuses notes ;
– une méthode originale de perfectionnement par un contact direct avec les oeuvres d’auteurs étrangers.

La difficulté, cependant, est principalement sous la forme de beaucoup de sexe qu’elle trouve beaucoup de plaisir dans – c’est vraiment un livre où les moyens sont plus importants que la fin et les moyens sont décrits en détail, malheureusement, ces détails sont plus ou moins les mêmes, répétées encore et encore, seules les métaphores utilisées pour les décrire varient fondamentalement. Le contexte évidemment français du travail de Cleland me rappelle combien j’aime les matériaux français à cette époque. Plus d’informations sur le symposium, les discours et le programme sont disponibles sur notre page Événements connexes.

Les mers; de sorte qu’il n’avait pas après de grands changements et des difficultés. Mais elle n’en continua jamais dans sa maison, que, après un noviciat dû, elle trouva intraitable, ou ne voulut pas en respecter les règles. Ce ne sera pas pour vous un sujet très important, ou très agréable à mes yeux, d’entrer dans le détail de tous les petits moyens et moyens insignifiants avec lesquels elle nous a polis; tout ce que Charles a indolemment choisi de supporter, plutôt que de se donner la peine d’enlever, la différence de dépenses étant rare avec l’attention d’un jeune homme qui n’avait aucune idée de temps, ou même. La faute, la belle Mme Worthington, a défié les désirs de sa famille et « persisté dans sa détermination de devenir la femme d’un pasteur de pays pauvre ».