L’histoire de Jésus dans la tradition cistércienne: Ressources de la spiritualité monastique PDF

Je me suis donc mis à étudier leurs religions, ainsi que d’autres systèmes monastiques de l’histoire qui existaient avant Jésus-Christ en Asie, en Palestine, en Égypte, comparant toujours chacun de leurs aspects à la Règle de saint Benoît.


ISBN: 6131530548.

Nom des pages: 286.

Télécharger L’histoire de Jésus dans la tradition cistércienne: Ressources de la spiritualité monastique gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

L’intérêt de cet essai est double. Premièrement, en savoir plus sur l’histoire de l’ordre cistercien depuis les origines par les fondateurs des Cîteaux. En 1098, Robert de Molesme avec une rigueur et pauvreté ascétique, semble avoir eu pour principal mérite de participer, dans une certaine mesure, à ces divers courants de la vie religieuse de son temps et d’en avoir favorisé la fusion par la réunion d’ermites voués à l’observance stricte de la règle bénédictine en un ordre fortement organisé. Quelle est la source de vie contemplative ascétique qu’ils ont menée au désert marécageux de Cîteaux et, encore plus, quelle est la raison de leur départ de Molesme qui tient à Robert comme une tâche révolutionnaire sur les défis de leur temps ? Si la raison était simplement de suivre la trace de Saint Benoit à travers sa Règle, Robert a exprimé cette adhésion de foi à ses contemporains. En d’autres mots, son influence dans le monde médiéval a été très forte pour les chrétiens du monde (Religieux, Laïcs) au point où ils gardent en mémoire cette histoire des cisterciens dans le monde entier, leur mode de vie, leur spiritualité et leur expansion dans tous les coins des cinq continents.

Votre communauté a été appelée à ressembler à une graine semée dans le sol de l’Algérie qui continuera sûrement à porter ses fruits très lentement, au rythme de Dieu. Bien qu’il soit clair dans sa critique de la position littéraliste, il propose une approche positive et affirmative d’une manière d’être chrétien qui n’a pas peur du dialogue, qui est attaché à la justice, et qui est parfaitement à l’aise avec le mystère. Cela me touche et m’éveille d’une certaine manière à cause de la nature de la quête que nous partageons.

Qui ai-je connu qui essayait aussi le «fait» d’apprendre à la fois admirer des monastiques exemplaires (Bernard de Clairvaux, par exemple) et critiquer certains accents malsains trouvés dans les mouvements monastiques. Il souligne également ce que l’église d’aujourd’hui pourrait apprendre du mouvement monastique; à savoir, l’importance de développer une vie ordonnée (p.66), cultiver la vertu personnelle (page 86), créer des églises contre-culturelles (p.177) et poursuivre la simplicité au milieu d’un âge matérialiste (p.185) . Cependant, comme nous le verrons, dans l’étude de la spiritualité chrétienne, comment la relation entre les croyances et la spiritualité est comprise a changé au fil des ans. J’ai donc tous ceux à travers lesquels Dieu me parle.