L’intercommunalité en campagne : Rhétoriques et usages de la thématique intercommunale dans les élections municipales de 2008 PDF

Un candidat DVG a gagné 47,7% contre 26,6% pour la liste FG-PS.


ISBN: 2753509670.

Nom des pages: 156.

Télécharger L’intercommunalité en campagne : Rhétoriques et usages de la thématique intercommunale dans les élections municipales de 2008 gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Concernant aujourd’hui la presque totalité des communes et de la population française, lus établissements publics de coopération intercommunale se sont affirmés depuis une quinzaine d’années comme des acteurs incontournables de faction publique locale. Cette affirmation du fait intercommunal invite à s’interroger sur le traitement de la thématique intercommunale dans le cadre de la campagne municipale de 2008. En constitue-t-elle un enjeu ou un thème mobilisateur? Les bilans et réalisations communautaires sont-ils évalués? Les programmes de campagne se voient-ils élargis à cette nouvelle dimension de l’action publique locale? Assistons-nous à un processus de politisation de ces institutions jusque-là davantage centrées sur les  » policier  » que le  » politics « ? Telles sont les différentes questions que traite cette recherche collective en privilégiant cane entrée terrain  » par le bas  » faite de recueils de la presse locale, d’analyses de contenu des programmes ou bien encore d’entretiens et d’un suivi régulier des réunions publiques. Cette étude conclue que la thématique intercommunale s’est distinguée par sa relative discrétion dans la campagne municipale de 2008. Mais bien que discrète, l’intercommunalité n’en est pas pour autant absente. Si elle constitue très rarement un axe majeur, elle apparaît souvent en « toile de fond  » des débats. Elle peut être présente en creux à travers l’évocation de projets ou bien comme une ressource à la disposition des communes. Par ailleurs et selon les configurations géographies considérées et la distribution du pouvoir local, l’intercommunalité peut être occultée ou à l’inverse, mais dans des cas plus rares, se placer au centre de la campagne. Finalement, et au-delà des singularités locales relevées, cette recherche montre que face aux électeurs les candidats engagés dans la campagne municipale de 2008 diffusent une vision de l’espace politique local essentiellement centré sur la commune.

Les Verts ont manqué de justesse un siège européen à Dublin, et leurs candidats dans d’autres régions ont joué de manière crédible. Emmené par Enda Kenny, ancien dirigeant du Fine Gael (depuis 2002) et ancien ministre du tourisme, le gouvernement avait une écrasante majorité parlementaire. Bono, qui a pris ses fonctions à la mort de son prédécesseur Michel Crepeau (PRG, maire de 1971 à 1999), prend sa retraite, mais soutient Anne-Laure Jaumouillie, une enseignante de 34 ans qui est conseillère municipale depuis 2008.

La droite reste forte dans les vieux quartiers bourgeois de la vieille ville et de Vauban-Esquermes. Le programme de gestion de la relève existant (le programme Newton) devrait être élargi pour inclure d’éventuels futurs leaders, et pas seulement ceux qui sont identifiés comme étant des remplaçants immédiats. Cette frontière est formée par le Rhin, qui forme la frontière orientale de la ville moderne. Un quota de votes par siège est de nouveau déterminé en divisant le nombre total de suffrages exprimés à travers le pays par le nombre de sièges à l’Assemblée nationale, plus un.