Le Mans : 11 juin 1955 : la tragédie PDF

À la fin des années 1990, il atteint facilement 330 jours par an et constitue aujourd’hui l’un des circuits les plus fréquentés d’Europe.


ISBN: 2263039228.

Nom des pages: 249.

Télécharger Le Mans : 11 juin 1955 : la tragédie gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

En ce radieux samedi 11 juin 1955, le rendez-vous des 24 heures du Mans était une fête pour les passionnés du sport automobile. En fin de journée, cette fête tourne brusquement au drame. À la suite d’une péripétie de course, une voiture se disloque dans la foule, provoquant des dizaines de blessés et une centaine de morts en un éclair. Cinquante ans plus tard, la vérité éclate enfin. Avec Le MANS, 11 JUIN 1955 : LA TRAGÉDIE, un ouvrage investigateur de Christopher Hilton, la plus grande catastrophe du sport automobile est analysée sous ses aspects humains, économiques, sociologiques entre autres. grâce à des documents inédits, désormais accessibles.
On comprend comment l’accident mortel du pilote français Pierre Levegh. en pleine ligne droite du Mans, déclenche tant de conséquences dramatiques. amplifiées par la notoriété de la plus grande compétition automobile du monde. En quelques secondes, le sport automobile changea de nature : désormais, plus rien ne serait comme avant. C’est ce qu’explique magistralement Le MANS, 11 JUIN 1955 LA TRAGÉDIE, un livre rédigé avec la rigueur d’une enquête historique et le style d’un grand écrivain anglais. Une préface de Renaud de Laborderie situe cette tragédie du 11 juin 1955 dans la perspective d’un événement fatal.

Et cela ne signifiait aucun point à ajouter au total de leur championnat. Alors que la Mercedes de Levegh tirait sur un remblai de terre qui bordait le côté gauche du parcours, un prêtre qui se tenait dans la foule sentit la chaleur de la voiture passer à travers sa soutane et découvrit plus tard que ses jambes avaient été brûlées. Les voitures s’écroulent, des débris volent dans les airs et dans les foules rassemblées sur le bord de la piste.

Les températures approchant les 37 degrés Celsius ont été trop nombreuses pour un pilote après l’autre, mais Fangio a tenu bon. L’Austin-Healey a filé dans le mur, tuant un spectateur mais laissant son conducteur indemne. Armando Zampiero était champion de voitures de sport italien dans une Mercedes-Benz 300 SL. En ce qui concerne le record du tour en course, l’année 2017 a été la plus rapide, grâce aux turbos et à la puissance hybride.