Le retour à domicile après un accident vasculaire cérébral PDF

Chez les patients où le tPA et d’autres interventions ne sont pas possibles ou ne sont pas indiqués, le patient est habituellement admis à l’hôpital pour observation, soins de soutien et orientation vers la réadaptation.


ISBN: 2742007008.

Nom des pages: 284.

Télécharger Le retour à domicile après un accident vasculaire cérébral gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Vous ou l’un de vos proches avez été victime d’un accident vasculaire cérébral. Que les séquelles neurologiques soient invalidantes ou paraissent minimes, l’accident vasculaire bouscule, pour celui l’a subi, vie quotidienne, projets, relations et estime de soi. Ceci impose des adaptations, des changements dont le patient et sa famille prennent la mesure au retour au domicile. Dans cette période de réadaptation, ce guide vous sera d’une aide précieuse pour appréhender tous les aspects médicaux, pratiques, administratifs et psychologiques de votre situation et pour y faire face. En particulier, vivre avec un proche touché par un AVC n’est pas chose aisée ; deux chapitres sont consacrés aux réactions psychologiques du malade, mais aussi de son entourage. Les AVC sont beaucoup plus rares chez l’enfant et chez l’adolescent que chez l’adulte mais peuvent arriver ; la réadaptation d’un enfant comporte certains aspects particuliers. Un chapitre y est consacré. Après avoir expliqué l’anatomie du cerveau, les causes et les mécanismes des accidents vasculaires cérébraux et la prévention des récidives, les auteurs décrivent tous les aspects pratiques des suites d’un AVC : rééducation, adaptation du lieu de vie et des activités quotidiennes, professionnelles ou de loisir. Les termes médicaux sont définis dans le glossaire. Les aspects légaux, administratifs et financiers sont eux aussi détaillés, avec les références utiles. Ce guide ne donne pas de recettes mais chacun pourra y trouver des informations détaillées sur telle ou telle question. Pour recueillir les informations utiles, il n’est pas forcément nécessaire de lire ce guide de bout en bout : chacun peut se reporter aux chapitres qui le concernent. Ce guide dans son ensemble a aussi pour ambition de permettre au lecteur de se repérer dans le monde de la maladie vasculaire et du handicap. Les auteurs sont kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes, assistantes sociales, psychologues, médecins ; ils sont réunis autour du Docteur Catherine Morin, neurologue dans le service de Médecine physique et réadaptation de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris.

Il s’agit de trouver des moyens de faire correspondre les capacités et les limites des survivants d’AVC aux exigences des milieux de travail et d’emploi après une évaluation minutieuse de chacun (Tyerman et Meehan, 2004). C’est un concept important car toute perte de fonction neurologique n’est pas due à un AVC et si l’anatomie et la physiologie ne correspondent pas à la perte de la fonction corporelle, d’autres diagnostics peuvent affecter le cerveau et le corps. Cela était dû à leurs capacités modifiées et aux différentes conditions environnementales à la maison par rapport à l’environnement hospitalier.

Un exemple était quand un patient souffrant d’aphasie a rendu une visite inattendue au coiffeur. Vous pouvez être inquiet si vous serez physiquement capable d’avoir des rapports sexuels ou vous pouvez être préoccupé par les changements à votre apparence qui vous font vous sentir moins attrayant. Ces informations améliorent le travail infirmier en matière de promotion de la santé, de protection et de prise en charge de ces personnes. Le départ anticipé des soins actifs a démontré un retour plus rapide à la maison et une plus grande chance de parvenir à l’indépendance.