Les logiques totalitaires en Europe PDF

Les régimes fascistes recourent à des assassinats secrets et souvent à des génocides de races dites hostiles inférieures.


ISBN: 2268059782.

Nom des pages: 135.

Télécharger Les logiques totalitaires en Europe gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le XXe siècle a été marqué en Europe par le phénomène totalitaire dont les formes diverses – fascisme, nazisme, communisme – ont été inaugurées et portées par des chefs charismatiques – Lénine, Staline, Mussolini, Hitler. Cependant, par-delà ces hommes, le phénomène était sous-tendu de logiques spécifiques.
La logique initiale renvoie à la dimension idéologique des mouvements totalitaires, une idéologie – racialiste, classiste ou ultra-nationaliste – qui, devenue religion politique, légitime la volonté de puissance et de domination totale qui anime les chefs et justifie leurs actions, même les plus criminelles.
Lors de leur passage à l’acte pour la prise du pouvoir, les mouvements totalitaires mettent systématiquement en oeuvre la logique de la guerre civile qui ouvre le champ de tous les possibles en supprimant les traditionnelles limites de durée, d’espace et de moyens par lesquelles la violence étatique est bridée.
Le déclenchement de la guerre civile implique la mise en oeuvre de la logique de la terreur qui, selon des intensités variables, a présidé à tous les régimes totalitaires.
Enfin, pour conserver le pouvoir à tout prix et développer leurs projets – «construction du socialisme» en URSS, épuration de la race en Allemagne, création de «l’Homme nouveau» en Italie -, les régimes totalitaires liquident les élites traditionnelles ou démocratiques, et suscitent l’apparition de nouvelles élites totalitaires formées d’un type d’homme prêt à pratiquer la terreur pour mieux profiter des gratifications offertes.
C’est à routes ces questions qu’une équipe de vingt-cinq historiens, sociologues et politologues venus de toute l’Europe consacre sa réflexion, dans cet ouvrage qui poursuit une recherche déjà engagée dans Quand tombe la nuit. Origines et émergence des régimes totalitaires en Europe, 1900-J934 (L’Âge d’homme, 2002), Une si longue nuit. L’apogée des régimes totalitaires en Europe, 1935-1953 (Éditions du Rocher, 2003) et Le jour se lève. L’héritage du totalitarisme en Europe, 1953-2005 (Éditions du Rocher, 2005).

Stéphane Courtois est historien, directeur de recherches au CNRS (Sophiapol). Spécialiste du communisme français et international et de la question du totalitarisme, directeur de la revue Communisme, il est le maître d’oeuvre du Livre noir du communisme et de Du passé faisons table rase ! Histoire et mémoire du communisme en Europe.

En Europe continentale, les masses en ce sens ont émergé de deux manières. Une fois qu’ils ont cessé de se leurrer avec des slogans révolutionnaires, ils ont commencé à comprendre la politique sous un jour entièrement nouveau. Et rien de tel que la démocratie, seule preuve de la démocratie. »Pourtant, cela soulève finalement la question.

L’utilisation de ce site Web implique l’acceptation des conditions d’utilisation et de la politique de confidentialité énoncées ici. Arendt, certes, considérait cette action politique comme pratiquement impossible dans les dictatures totalitaires à part entière. Bismarck a néanmoins fait pression sur le Reichstag pour faire adopter la loi anti-socialiste, qui interdisait aux socialistes de tenir des réunions publiques, de collecter des fonds et de publier des brochures ou des journaux. Cela ne le rend pas moins dangereux; peut-être plus.