Les salariés dans la tourmente: Restructurations et montée du populisme de droite PDF

Elias et JL Scotson seraient un excellent point de départ pour comprendre comment ces nouvelles dynamiques sociales de pouvoir et la marginalisation des «intrus» dans la société grecque déclenchée par l’activisme de GD ont été associées aux réformes sociales néolibérales, aux politiques d’austérité et au discours de la loi. et ordre »utilisé par le gouvernement actuel.


ISBN: B00YHFR9BC.

Nom des pages: 145.

Télécharger Les salariés dans la tourmente: Restructurations et montée du populisme de droite gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Et si la crise économique profitait au populisme radical? Dans cet ouvrage, l’exploration du monde du travail permet de plonger au coeur des raisons qui ont modifié les visions du monde qui, par certains aspects, présentent des affinités avec les programmes des mouvements de la droite radicale. Par le biais d’entretiens approfondis auprès d’employés dans des secteurs économiques en grande transformation, les chercheurs ont dévoilé des effets peu connus des « nouvelles organisations du travail ».

Mon département d’attache à Yale était en plein désarroi et en chute libre dans la réputation (il n’y avait pas de classement officiel à l’époque, juste du bouche-à-oreille). Rejoindre la campagne pour ce Brexit maintenant accorderait un laissez-passer gratuit pour toute la vie au Carnaval de la Réaction. D’autres idées qu’il a soutenues incluent: un but non lucratif américain axé sur la promotion d’une image favorable des musulmans est un front terroriste; la mosquée de la Société islamique de Boston était derrière l’attentat du marathon de Boston en 2013; et les musulmans américains essaient de supplanter la constitution américaine avec la loi de la Charia.

Mais les gouvernements renversés par ces troubles furent bientôt remplacés par de nouveaux qui se révélèrent aussi brutaux qu’en Egypte; ou les soulèvements se sont transformés en guerres civiles ou de gangs, comme en Syrie et en Libye. Le lieutenant-gouverneur, Bob Bullock, et le président Laney étaient tous les deux démocrates, et, quand Bush a brigué la présidence, ils sont devenus des pièces à conviction dans son argument selon lequel il serait un dirigeant bipartisan. La réforme d’Obamacare n’a pas réussi à passer le Congrès et le projet de loi d’infrastructure n’a même jamais été soulevé. En ce sens, ils étaient de véritables réformateurs, à bien des égards très en avance sur leur temps, et ils avaient des idées très différentes sur la reconstruction de celles de Lincoln et Johnson. (Comment la pensée de Lincoln sur la reconstruction pourrait avoir évolué au fil du temps ne peut, bien sûr, jamais être connue.) Les radicaux pensaient que Lincoln était trop facile au Sud et voulait renverser les institutions et les pratiques culturelles du Sud; ils voulaient voir le Sud reconstruit selon un nouvel ordre.