SEPA : L’espace des paiements en euro PDF

Si ce n’est pas le cas, votre paiement peut être effectué sur le mauvais compte et nous ne serons peut-être pas en mesure de récupérer votre argent.


ISBN: 2354510330.

Nom des pages: 150.

Télécharger SEPA : L’espace des paiements en euro gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Dans le cadre de la construction de l’Europe, une nouvelle étape est en train de se mettre en place : l’espace européen des paiements. Le Sepa (Single Euro Paiements Aera, c’est-à-dire espace unique des paiements en euros) vise à permettre à n’importe quel européen d’utiliser les mêmes moyens de paiement partout en Europe sans de soucier de problèmes de frontières. Le résultat attendu est de faire baisser les tarifs bancaires grâce à une concurrence accrue et de booster l’activité des entreprises européennes. Le Sepa porte sur les virements (SCT), les prélèvements (SDD) et la carte (SCF). Autant dire que tous sont touchés, particuliers, entreprises et états. C’est un énorme chantier qui dont on parlera probablement pendant une vingtaine d’années et dont les répercussions seront structurantes.

Mettez à jour votre navigateur dès aujourd’hui ou installez Google Chrome Frame pour mieux profiter de ce site. IBAN signifie International Bank Account Number et BIC pour Bank Identifier Code. S’il y a des devises, nous vous informerons du taux de change lorsque le paiement sera reçu sur votre compte.

Barclays Bank PLC est autorisée par la Prudential Regulation Authority et réglementée par la Financial Conduct Authority (registre des services financiers n ° 122702) et la Prudential Regulation Authority. Donc, si je suis une entreprise, je vais rester avec ce que j’ai maintenant et ne pas déplacer mon entreprise domestique à un régime SEPA. La Banque centrale européenne a soutenu cette année qu’une union monétaire devrait également avoir une zone de paiement unique, ce qui conduirait à une intégration plus poussée des économies de l’UE. Un règlement ultérieur envisageait une période de transition de six mois (jusqu’au 1er août 2014), au cours de laquelle les paiements de l’ancien système étaient acceptés sans application de sanctions, mais confirmait que le 1er février 2014 était la date limite obligatoire pour la migration.