Un choix de Meyer Schapiro : My Lai, Guernica, le MOMA et la gauche dans le monde de l’art, New York, 1969-1970 PDF

Organisation mondiale, John Beam, Inkworks Press, Conseil autochtone du Centenaire de la côte centrale.


ISBN: 2954479108.

Nom des pages: 184.

Télécharger Un choix de Meyer Schapiro : My Lai, Guernica, le MOMA et la gauche dans le monde de l’art, New York, 1969-1970 gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Cet essai traite d’un moment particulier de l’histoire des contradictions de la gauche américaine. Mon point de départ, simple manière de commencement, est une lettre de « refus », datée de février 1970 et signée Meyer Schapiro, éminent historien de l’art, critique et théoricien dont les liens profonds avec la Vieille Gauche (The Old Left) remontaient aux années trente. Sa lettre venait en réponse à une invitation faite par des artistes et des écrivains de la jeune génération qui cherchaient à se fédérer pour protester contre le massacre de My Lai au Vietnam. J’aimerais ici interroger en quoi le « sans moi » de Meyer Schapiro ne fut pas seulement une prise de position individuelle mais aussi un énoncé social : un énoncé qui marqua une résistance à la fois aux actions politiques et aux croyances socioculturelles de ceux qui étaient à l’origine de l’invitation et à toute remise en cause de l’idée qu’il se faisait des réalisations et du statut institutionnel du modernisme. A travers cet acte de résistance, Schapiro fut-il rattrapé, comme beaucoup d’autres, par la complicité, habituelle dans l’Histoire, avec les forces et les acteurs d’un système économique et politique qu’il abhorrait ? Un tel paradoxe était commun chez ceux, au sein de la gauche traditionnelle, qui voyaient dans la Nouvelle Gauche (The New Left) des années soixante une menace pour certains acquis de la culture démocratique libérale, moderne et progressiste des Etats-Unis, que l’ancienne génération envisageait comme les résultats de la lutte. Quels sont les effets de disparition et de refoulement, de complicité et de conformisme dans ces tentatives de préserver les acquis revendiqués par le modernisme et la modernité ? Mon intention ici est d’interroger un cas précis parmi les manières dont certains désirs et refoulements inconscients interagissent avec l’organisation sociale lorsqu’il s’agit de produire du sens et de réunir les conditions nécessaires à l’action. Pourquoi Schapiro ? Ses origines comme ses actions en ont fait l’un de ces intellectuels juifs new-yorkais imprégnés des traditions politiques révolutionnaires dont on a souvent fait remarquer qu’elles étaient au coeur de la Vieille Gauche. Né en 1904 en Lituanie, Meyer Schapiro a émigré avec sa famille aux Etats-Unis en 1907 et s’est fait naturaliser en 1914. Etudiant brillant, il s’inscrit à l’Université de Colombia à l’âge de seize ans, achève une thèse de doctorat sans précédent sur l’époque romane avant de passer le reste de sa vie professionnelle comme professeur à Colombia puis à la New School for Social Research. Bien qu’il n’ait jamais été membre du Parti Communiste, il a gardé des liens très étroits avec lui et l’a assisté de maintes manières pendant les années trente. Il a participé à la fondation, et à la présentation en 1936, du Premier Congrès des Artistes Américains ».

Peaches, Saul Williams, Jello Biafra, Mark Gonzales, Raine Maida, Malalai Joya, Eve Ensler. Horowitz, Ronald Reagan, Newt Gingrich, Peter Camejo, Willie Mae Reid, Fred Halstead. Cinq, le patriotisme, l’indépendance; les personnes référencées incluent Juana Alicia, Ronnie Gilbert.

Thomas Jefferson; les endroits faits incluent Albuquerque, New Mexico (USA), Amnesty. Zélande, Californie (États-Unis), Royaume-Uni; les langues comprennent l’anglais, le russe et l’espagnol. GAAG a expliqué: « Il n’y a aucune justification pour la jouissance de l’art pendant que nous sommes impliqués dans le massacre des gens. Travailleur (Obrero Revolucionario); références ou spécifiquement sur la révolution communiste.